Sportinfo88

Reprise du championnat National 2

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208

o88

Réf:   10 601  -  01208


Le  07 août 2017

l’US Raon-l’Etape réaliste mais pas résignée


Avec ses moyens modestes par rapport à la majorité de ses adversaires, l’US Raon-l’Etape est consciente qu’elle va devoir encore se retrousser les manches. Elle en accepte l’augure avec l’intention affichée d’obtenir le maintien.


C’est une constante.

Même du temps où le club de la Porte des Vosges oscillait entre le 3e et le 4e échelon hexagonal, il y a un peu plus d’une décennie, ce n’était pas le style de la maison que de fanfaronner.

Et encore moins aujourd’hui. Il suffit de jeter un œil sur la campagne de recrutement pour s’en convaincre.

Pendant que d’autres s’engagent dans une course à l’armement, Halil Toraman cherche à combler les départs préjudiciables mais quasiment inéluctables d’Irep et Diakota vers une sphère plus haute. Pour le moment, le problème n’est pas forcément résolu avec un portefeuille ne laissant guère de latitudes : « Quand on voit le budget de Villefranche, ce n’est pas comparable au nôtre. On ne peut pas rivaliser. On va se donner un peu de temps pour recruter. Je ne veux pas prendre un joueur pour prendre un joueur. Chez nous, cela doit être vraiment une plus-value. On va regarder la deuxième vague de joueurs à la recherche d’un club qui va arriver. Ce sera peut-être plus accessible », admet Halil Toraman, le coach.


Forcément, cela aura un impact sur l’exercice à venir. Dans une poule où la concurrence est acérée, l’US Raon-l’Etape s’attend à souffrir et à combattre tous les samedis. A l’instar de l’an passé. Où pour son retour en CFA, elle était parvenue à se maintenir à quatre étapes du terme à la suite d’un solide match nul face à Grenoble, l’épouvantail du groupe et de la division.


Le hic c’est qu’elle pourrait mettre du temps à trouver son rythme de croisière en raison d’une préparation perturbée : « Aujourd’hui, on est en retard sur toutes les autres équipes. Je ne cherche pas d’excuse mais on n’est pas prêts avec les allers-retours de certains joueurs en vacances. On va essayer de prendre quelques points en août. Cela ira sans doute mieux à partir de septembre quand j’aurai récupéré tout le monde. Je ne suis pas inquiet et on verra ce qu’il va se passer », analyse Halil Toraman.


Un certain savoir-faire

Pour autant, il n’est pas question de se morfondre sur son sort.


C’est plutôt l’envie de prendre le taureau par les cornes qui prédomine : « Notre objectif sera de nous maintenir. On fait partie des 122 clubs français jouant dans les quatre plus haut niveau, c’est énorme pour notre petite ville. Mais je ne pense pas que nous avons l’image d’un petit auprès des autres car nous avons déjà eu des bons résultats. Maintenant, cela doit nous donner une force et une motivation supplémentaires », remarque Halil Toraman qui se chargera de perpétuer les valeurs locales.

Malgré tout, la marge est infime.


Une nouvelle fois l’épée de Damoclès reposera au-dessus de la tête           Anthony PERCHAT




Avec un groupe qui a très peu changé, mais peut-être appelé à se renforcer d’ici peu, l’US Raon-l’Etape entend se mettre rapidement au diapason de la féroce concurrence qui l’attend.