Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

National 2 - FC Le Puy 43  - Première journée

Le 12 août 2017 - A 15h  - Stade de la TENTHOREY  Eloyes  - Délégué principal Monsieur  Roger RIVOLET

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208

88

Réf:   10 601  -  01208


Résultats et classement

Arbitre de la rencontre Monsieur  Abdelhaoui


SAS Epinal  1 -  0 Le Puy 43

Assisté de Messieurs SIMONIN David  et  LEGAYE  Nicolas

Epinal a été exact au rendez-vous en débutant par une victoire face au Puy


Après avoir rapidement trouvé la faille, les Spinaliens ont réussi à l’emporter face au Puy (1-0).

Un démarrage encourageant pour une équipe vosgienne à la recherche de certitudes collectives et de confiance.


Stade Victor-Tenthorey à Eloyes, environ 300 spectateurs

Avertissements pour le SAS Epinal:   Colin à la 35ème minute  et à la Mazzei 89ème minute


Avertissement pour le Puy:  Diompy à la 34 ème minute


Buts pour le SAS Epinal:

Meyer à la 3éme minute.

Il y avait de la joie hier dans le camp spinalien. MEYER Solide dans sa position de défenseur central et décisif sur l’ouverture de la marque


Vendredi au moment de disserter sur la rencontre du lendemain contre Le Puy, Xavier Collin, le coach spinalien, avait admis qu’un bon match correspondait à un bon résultat. Hier, ses hommes ont répondu à ses attentes en mettant à la raison Le Puy sur la plus petite des marges en ouverture du championnat.

Mais comme on pouvait s’y attendre, rien n’a été simple face à l’un des prétendants désignés à la montée. Avide de démontrer qu’il serait à la hauteur, le onze new-look du SA Spinalien n’a pas refusé l’obstacle en montrant de l’allant, de la réflexion et une détermination impeccable.


Pourtant parfaitement lancés grâce à une réalisation de Meyer, à la limite du hors-jeu, qui poussait le ballon au fond en conclusion d’un centre contré puis redressé par Cestor au nez et à la barbe du gardien adverse (3’), les Spinaliens ont dû ensuite s’employer. Tout d’abord pour mettre en échec le jeu adverse fait de redoublement de passes avec parfois des longs ballons dans la profondeur à destination de leur attaquant de pointe.

A l’aise dans leur 4-1-4-1, les hommes de Xavier Collin n’étaient guère inquiétés. Ils héritaient même de plusieurs opportunités de creuser l’écart en exploitant les espaces avec des remontées de ballon et des actions incisives. Seulement, les essais de Konté (19’), Labihri (40’) étaient stoppés par le portier adverse alors qu’un centre fuyant de Colin (24’) ne trouvait pas preneur pour un rien.

Entre-temps, Olivier Robin avait sauvé la mise en repoussant un penalty de Ndoye consécutif à une intervention de Shiashia considérée comme illicite alors que cela ne semblait pas évident (29’).


Epinal tient le choc

Après la pause, l’emprise auvergnate s’intensifiait nettement en dépit d’une reprise de la tête de l’excellent Trichard sur la transversale. Lequel butait dans la foulée sur le gardien visiteur (52’, 53’). Epinal s’arc-boutait dans son camp et ne parvenait plus à ressortir correctement, ni à maîtriser le ballon. Heureusement, Le Puy n’arrivait pas à faire fructifier sa possession quasiment sans partage. Son manque de percussion et de créativité aux abords de la surface de réparation se heurtait alors à l’opiniâtreté vosgienne avec à la clé peu d’occasions d’égaliser.


Finalement, les Spinaliens tremblaient jusqu’au bout avant de savourer ce dénouement heureux : « La première mi-temps a été très intéressante et la deuxième moins aboutie. On a fini difficilement mais les joueurs ont beaucoup donné. On va pouvoir s’appuyer sur ça », estimait à la sortie des vestiaires Xavier Collin.

Même s’il n’y a pas de quoi sauter encore au plafond, cette victoire en appelle assurément d’autres.                                                                                      Anthony PERCHAT


SAS Epinal :  Robin - Mazzei, Meyer, Cestor, Siashia - Tango - Colin (Groune, 73’), Kodjia (Madihi, 81’), Labhiri, Trichard (Fofana, 76’) - Konté.


Le Puy : Chazottes - Diaby, Clément, Ichane, Elie - Diompy, Dufau (Bouguerra, 81’), Sall - Psaume, Ndoye, Jégu (Pierre Louis, 76’).


Ils ont dit

« On a fait preuve de solidarité »

Olivier ROBIN gardien de but du SAS Epinal

« Sur le penalty, je n’ai pas vu spécialement où il allait tirer, j’ai juste essayé de rester le plus longtemps possible sur mes appuis et après il est arrivé ce qu’il est arrivé.

Ce penalty semblait sévère mais ça fait partie du jeu.

On obtiendra peut-êtredes penaltys comme ça, peu importe, on a gagné et c’est le principal, on a fait preuve de solidarité face à une belle  équipe qui nous a fait pas mal courir, il y a beaucoup de points positifs à retirer de ce match. »

Roland VIEIRA entraîneur du Puy

« On se met en difficulté en prenant tout de suite un but, après, c’était difficile sur un petit terrain avec une nouvelle équipe en face qui voulait se montrer avec une grosse débauche d’énergie et de la qualité athlétique;

Il y a de la frustration de ne pas revenir au score et plus le match avance, plus c’est difficile, dans le contenu, il y a des choses intéressantes, on sait à quoi s’attendre. »