Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

National 2   -   FC Montceau  -  8ème journée

Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208


Réf:   10 601  -  01208


Le 14 octobre 2017 - Stade Paul GASSER à 18 h - Délégué principal Monsieur AÏT MOULOUD Nourredine

Arbitre de la rencontre Monsieur BONNETIN Mathieu

US Raon l’Etape 0 - 1  FC Montceau

Assisté de Messieur LEGAYES Nicolas  et  ROTH Mathias

Raon-l’Etape reçoit un coup d’assommoir à l’issue de sa défaite

face à Montceau-les-Mines

Bien plus à leur sujet lorsqu’ils se sont retrouvés en infériorité numérique, les Raonnais ont cependant cédé sur un coup de pied arrêté au cœur de la seconde période. Dur à accepter.


Mi-temps : 0-0




Avertissements pour l’US Raon-l’Étape :                               Mascarelli (3’), Touré (79’)

Expulsion pour l’US Raon l’Etape:                                          Rother (34’).

                  

Avertissements pour le FC Montceau:                                    Champenois (81’), Bonifacino (89’)



But pour le FC Montceau:

Bonifacino (64’).


En voulant contrôler un ballon, Wilfried Rother a mis son pied dans le visage de Romain Goulliat. Il sera expulsé…


« Ça va être dur. » Cinq syllabes lourdes de sens balancées par un des acteurs raonnais du soir.


Plus que de la frustration, c’est de l’amertume qui s’évacuait d’un vestiaire plongé dans un silence si révélateur.


De l’autre côté du couloir, Halil Toraman demeurait prostré de longs instants. Là aussi, tout était dit. L’US Raon-l’Étape porte donc toujours cette lanterne rouge qui lui colle à la peau depuis la première joute. « C’était un match qui aurait pu nous permettre de sortir de la zone rouge », confiait le coach.


De rouge, il en fut également question une heure auparavant. De ce petit morceau de carton brandi par l’arbitre, à l’endroit de Rother (34’) . «Wilfried ne voit pas le joueur arrivé derrière lui », soufflait l’entraîneur du cru.


À hauteur du visage de Goulliat, le pied du capitaine a provoqué une énorme bosse. Un coup du sort qui mobilisait finalement un groupe raonnais passé de l’apathie à l’euphorie.


Le remake de Jura Sud

« L’expulsion nous a permis de jouer.


Le plus frustrant, c’est que l’on fait un match parfait à dix dans l’envie, la solidarité, l’engagement et la sortie du ballon », estimait Halil Toraman, dont l’équipe était mise sous l’éteignoir dès le coup d’envoi.


Les Raonnais pouvaient ainsi remercier Mahout de les maintenir à flots. Le gardien écartait au ras de son poteau un penalty de Pinheiro, concédé par Mascarelli (3’), avant de faire étalage d’autres atours de sa panoplie face à Goncalves (16’) , sur une reprise de Pinheiro, claquée (31’) ou sur un coup franc de Sackho (39’).


Ce même Sackho ne trouvait pas le cadre sur sa volée (14’), alors que Goulliat répercutait à côté une frappe lointaine (12’). «C’est le paradoxe du football. En termes de maîtrise, d’actions, notre première mi-temps a été aboutie, alors que la seconde, on a eu plus de difficulté à imposer notre jeu », analysait Guillaume Warmuz, le technicien bourguignon.


Les Raonnais étaient, en effet, revigorés et mettaient le nez à la fenêtre, par Dufour, qui, à deux reprises, aurait pu faire changer le cours des événements (tête hors cadre, 58’, et arrêt du pied de Dramé, 87’), et Bassilekin, n’offrant plus de latitudes aux Montcelliens.


Pourtant, ces derniers allaient les poignarder. Sur un coup franc de Goncalves prolongé par une tête vosgienne. Bonifacino n’avait plus qu’à pivoter pour tromper Mahout (64’). « On se tue sur un coup de pied arrêté comme on avait perdu deux points sur un coup franc à Jura Sud », regrettait Halil Toraman. « On doit être plus agressif. » Il faudra ça, au minimum, avec de « la solidarité et un mental d’acier » pour « entretenir la flamme » concluait le coach avant de filer dans la nuit noire                 

Francis VERDUN Vosges matin

US Raon-l’Étape   : Mahout - Abderrahmane, Mascarelli, Ba, Sangaré - Rother - Clavier (Bassilekin, 46’), Touré, Simsek, Dufour - Géhin (Adama, 86’).


FC Montceau-les-Mines :

Dramé - Dahmoune, Mara, Champenois, Ngako - El Rhayti, Goulliat (Amehi, 38’) - Bonifacino, Pinheiro (Dupasquier, 90’), Goncalves (Merabi, 71’) - Sackho.