Sport - info88


Site officiel de Sport-info88

Réf:  10 601  -  01208

Football : le Raonnais Abdoulaye Ba est de retour après quatre mois d’indisponibilité

Le 1er mars 2017

Article de Francis Verdun

Abdoulaye Ba a pu s’interroger sur la gravité de sa blessure. C’est désormais de l’histoire ancienne.


Le défenseur de l’US Raon-l’Étape a connu une traversée du désert de quatre mois, au cours de laquelle il a appris la patience. Son retour est en vue. Fin de frustration.


Il aurait dû à nouveau fouler le terrain. Ce soir. Ce sera finalement samedi, du côté d’Auxerre (voir par ailleurs). « Ce n’est pas plus mal, cela va me laisser quelques jours supplémentaires. » Abdoulaye Ba n’est plus pressé. Le plus dur est derrière lui. On évoque ici cette blessure enquiquinante qui a cloué le défenseur central au pilori de la pénitence. « Une tendinite au tendon de l’ischio-jambier », précise le solide gaillard, 190 centimètres sous la toise. Sa dernière sortie en championnat remonte ainsi au 29 octobre dernier.


Il était alors loin d’imaginer qu’il ne ferait son retour qu’en cet hiver déclinant. « Ce genre de blessure nécessite simplement du repos, prolonge l’ancien joueur de Mantes-la-Jolie, arrivé à Raon-l’Étape à l’été 2013. Je ne pouvais même pas aller chez le kiné, car il y avait un risque que le tendon s’abîme plus encore. J’ai repris la course le 8 janvier et le travail avec le groupe une ou deux semaines plus tard. Mais j’ai eu une appréhension et j’ai ressenti une douleur. »


Abdoulaye Ba a donc pris le temps. D’abord pour avoir un diagnostic plus précis. « J’ai passé une IRM (Image à résonance magnétique) qui a montré que c’était encore enflammé. On m’a fait une infiltration à la cortisone. » La convalescence s’est ainsi poursuivie sans heurt.

Une demi-saison en 2015-2016


« J’ai vécu cela du mieux possible, souligne le cadre raonnais. Entre la trêve et les matchs qui ont été reportés, cela m’a laissé de la marge pour me soigner. » À un âge (31 ans) où le corps, meurtri depuis une décennie, nécessite une attention particulière, Abdoulaye Ba n’a pas douté quant à son retour au premier plan. Et cela même si cet exercice en cours ressemble fortement au précédent, quand il n’avait joué que 14 des 26 rencontres de CFA2. Victime d’une désinsertion aux adducteurs. « Avant ces deux blessures, je n’avais jamais eu quelque chose d’aussi pénalisant. J’ai une bonne hygiène de vie, plaide-t-il. Je ne bois pas, je ne fume pas et je reste tranquillement en famille, avec mon enfant. »


Suppléé par Anthony Mascarelli, « qui livre de bons matchs et qui mérite de jouer », l’intéressé se sent désormais prêt à épauler ses partenaires dans leur quête du maintien. « J’ai beau m’entraîner, il me faudra, je pense, encore deux semaines avant de retrouver le rythme. » En attendant, la lumière est revenue.

F.V.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts