Sport-info88

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail

Epinal partira un peu dans l’inconnu en National 2


Site officiel de Sport-info88

Réf:   10 601  -  01208

Accueil US Raon l'Etape SAS Epinal International National   Vosges Joueurs Foot Transferts

Relégué de National, le SA Spinalien a entrepris une très large refondation de son effectif.

Cela ne l’empêchera pas de vouloir bien figurer sans nécessairement se mettre une forme de pression par rapport à une remontée directe.


Avec 14 départs et 12 arrivvées, le groupe spinalien a été grandement remanié et rajeuni. Malgré les promesses entrevues en préparation, cela ne lui garantit pas de jouer les premiers rôles


Le staff spinalien s’est pourtant longtemps accroché à l’espoir de profiter d’un troisième repêchage consécutif en National.


 Mais il a bien fallu se rendre à l’évidence les semaines défilant. Le verdict d’une relégation qui chatouillait les nuques spinaliennes a fini par tomber. Quatre ans après l’avoir quitté, le SA Spinalien retrouvera donc le 4e échelon hexagonal, dorénavant nommé National 2.


Dans ces cas-là, l’adage veut que l’on s’engage dans une opération de reconstruction. A Epinal, ce n’est pas simplement un slogan mais une réalité. Tout d’abord car l’effectif regorgeait d’éléments en fin de contrat. L’envolée de moineaux tant redoutée s’est amplifiée avec le processus de la descente.


Toujours aux manettes, Xavier Collin a dû se creuser les méninges durant la longue période d’incertitude concernant l’avenir à court terme. Une drôle d’équation à résoudre pour recruter. Résultat des courses : 12 arrivées pour 14 départs. Aujourd’hui, l’ancien défenseur s’avance avec un peu plus de certitudes si on se réfère à la campagne de préparation.


Cependant, l’implacable vérité de la compétition pourrait très vite les balayer. A la fois prudent tout en étant fidèle à ses convictions, le coach spinalien ne conçoit pas de se contenter d’un simple rôle de faire-valoir : « Ce serait présomptueux de dire que l’on veut remonter immédiatement. Il y a un gros point d’interrogation par rapport à notre équipe. Maintenant, on ne se fixe pas de limites. Si on peut se mêler à la lutte du haut du tableau on le fera. C’est notre objectif. Cela sera conditionné par un bon début de saison. On va peut-être souffrir à certains moments mais on se doit d’être ambitieux », observe Xavier Collin.

« On repart d’une feuille blanche »

Pour se redonner de l’élan, tout en soupesant les inévitables impératifs financiers, il a été décidé de faire confiance à de très jeunes éléments dont certains n’ont pas eu forcément de responsabilités jusque-là.


En revanche, ils sont quelques uns à posséder un vécu susceptible de diriger l’embarcation vers le bon cap : « Ce groupe-là a un gros potentiel mais il faut travailler. L’an dernier aussi il y avait un groupe qui était en train de se trouver mais on avait mis neuf matchs avant de gagner. On repart d’une feuille blanche alors que ce n’est pas ce que nous voulions. Le groupe de l’an dernier était intéressant. On le voit. Ils ont quasiment tous rebondi dans de bons clubs. C’est la preuve que nous ne nous étions pas trompés. On espère que ce sera pareil. On veut construire une équipe compétitive sur les années à venir », analyse Xavier Collin.


Dans un premier temps, il faudrase montrer indulgent. Mais en football la patience n’est pas une vertu...          Anthony PERCHAT


Le 9 août  2017